Que s’est-il passé cette semaine en Europe (23.04-29.04)

Démission du Premier ministre arménien ainsi que de la Présidente de Madrid, journalistes turques condamnés, débat sur l’Union douanière au Royaume-Uni, et critique des zones de transit en Hongrie: retour sur l’actualité européenne de la semaine.

Arménie – la démission du Premier Ministre Serge Sarkissian

Serge Sarkissian démissionnait de son poste de Premier ministre lundi 23 avril. Son investiture le 17 avril a donné lieu au soulèvement du peuple arménien récalcitrant.

Président pendant dix ans, de 2008 à 2018, Serge Sarkissian a remplit deux mandats, soit le maximum qu’autorise la constitution hongroise. Cependant, le Président déterminé à rester au pouvoir a fait voter en 2015 une réforme de la constitution qui accorde désormais un pouvoir absolu au Premier ministre. Une réforme adoptée grâce à des dessous-de-table. Sa manœuvre pour se maintenir au pouvoir n’aura pas fonctionné longtemps, le peuple étant bien déterminé à un changement de situation. Les critiques sont d’autant plus vives, que le bilan de ce dernier est relativement médiocre : augmentation du taux de pauvreté, problème de corruption etc. Le Parlement a jusqu’au 2 mai pour nommer un nouveau 1er ministre, poste sollicité notamment par le chef de l’opposition : Nikol Pachinian.

Espagne – La démission de Cristina Cifuentes, Présidente de la région de Madrid

Mercredi 25 avril Cristina Cifuentes démissionnait elle de son poste de Présidente de la région de Madrid suite à de nombreuses polémiques et sous la menace d’une motion de censure. Membre du parti conservateur de Mariano Rajoy, elle fut élue en 2015, perçue comme irréprochable. Elle remplaça Ignacio Gonzales inculpé pour des affaires de corruption. Cela n’est pas anodin étant donné les faits reprochés. Tout d’abord, un journal de gauche « eldiario.es » remet en question de l’obtention de son master en droit public qu’elle aurait obtenu de manière frauduleuse. L’Université Rey Juan Carlos aurait admis des irrégularité. Puis, quelque semaine plus tard, c’est au tour du Journal espagnol de droite Okdiaro d’accabler l’ancienne présidente. Le journal publie une vidéo datant de 2011 montrant Cristina Cifuentes vidant son sac devant un vigile après avoir emporter « involontairement » des produits de beauté d’une valeur de 40 euros. On ne sait pour l’instant pas qui remplacera Mme Cifuentes au poste de Président.

Turquie – Un état de droit souffrant

Mercredi 25 avril, le Tribunal de Silivri près d’Istanbul a condamné quatorze journalistes du quotidien Cumhuriyet, journal d’opposition au gouvernement en place, à des peines de prisons comprises entre deux ans et demi et huit ans. Le directeur du journal en détention préventive depuis plus d’un an et demi et a été condamné à sept ans et trois mois de prisons.

Les journalistes sont considérés comme coupables d’avoir soutenu trois organisations terroristes aux idées pourtant bien différentes : le PKK, le Parti-Front de libération du peuple révolutionnaire et le mouvement de Fethullah Gulen. Le procès ne s’appuie sur aucune preuves sérieuses. Le gouvernement et la justice reproche au journal de rédiger des titres d’articles proches de ceux du Zaman, journal guidé par Gulen, ou encore des critiques du gouvernement qui s’assimilerai à celles des organisations dites terroristes. Les journalistes dénoncent une entrave à la démocratie et à l’État de droit toujours plus prononcée en Turquie.

Brexit – le Royaume-Uni sortira-t-il de l’Union douanière ?

Jeudi 26 avril avait lieu un débat à la chambre des communes sur la question de l’Union douanière. Le débat fait rage depuis plusieurs semaines. Des positions aux antipodes s’affrontent. D’une part, ceux qui souhaitent rester dans l’Union douanière. Cela signifie être pourvu de droits de douanes communs avec les autres États membres de l’Union. D’autre part, ceux qui souhaitent un Brexit dur et une souveraineté totale, ce qui ne peut concorder avec l’Union douanière, le gouvernement n’étant alors pas libre de sa politique commerciale.

Si le gouvernement de Theresa May penche plutôt vers un Brexit dur cela n’est pas le cas de tous les britanniques : le Parti travailliste souhaite officiellement rester dans l’Union douanière ainsi qu’une partie des parlementaires conservateurs. Le scrutin de jeudi était purement consultatif, et une majorité ne s’est pas présentée suite aux ordres du gouvernement. Mais il n’est pas certain que le gouvernement obtienne la majorité lors du scrutin définitif qui aura lieu dans les mois qui viennent.

Le rapport du Conseil de l’Europe critique la Hongrie sur le fonctionnement des zones de transite à la frontière serbe

Le 27 avril est publié un rapport du Conseil de l’Europe sur la Hongrie. Le groupe d’expert à l’origine du rapport dénonce une entrave à la Convention du Conseil de l’Europe sur la lutte contre la traite des êtres humains par le gouvernement hongrois.

Les experts qui contrôlent le respect de la Convention ont visité récemment des zones de transit établies entre la frontière hongroise et serbe. Ils constatent et dénoncent de nombreuses entraves au droit européen: d’une part les demandeurs d’asiles et victimes de traites, isolés dans cette zone ne sont pas informés correctement quant à leur droit et aux procédures à suivre. D’après le rapport, le personnel travaillant dans ces zones ne serait pas capable de leur expliquer clairement les procédure à suivre. Par ailleurs, au vue du climat délétère de la zone de transit, les victimes ne seraient pas aptes à parler de leur situation. Cela est contraire à la Convention qui stipule que les États signataires, dont la Hongrie fait partie, doivent identifier les victimes. Cette identification serait également remise en cause du fait des expulsions collectives de demandeurs d’asiles par le gouvernement, qui ne ferait pas de véritable distinction entre immigrants et victime de traite.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *